Notre démarche
  -    -  Notre démarche

Herriko Ogia
c’est la filière collective
pain garantie 100 % Pays Basque !

Le saviez-vous?
« Herriko » signifie « du pays » et « Ogia », « pain »

Création de la filière

Notre filière est née au cœur du Pays Basque en 2009 par la concertation entre deux meuniers indépendants, et un groupe d’agriculteurs du Pays Basque, autour de la réintroduction du blé panifiable au Pays Basque. Les meuniers expriment leur volonté de diversifier leurs approvisionnements, d’élargir leur gamme avec une farine produite en circuit court, ancrée sur le territoire.

En parallèle, un groupe composé d’une dizaine de paysans conscients de la limite de la ressource en eau et de l’appauvrissement de leurs terres engendré par la monoculture du maïs, cherchent à diversifier leur assolement et assurer la durabilité de leurs fermes.

Enfin, les boulangers manifestent leur volonté de travailler une farine locale, et proposer un pain de tradition qui réponde aux attentes des consommateurs par sa qualité et sa provenance.

C’est ainsi que les trois maillons de la filière s’associent autour d’enjeux communs pour relancer la culture du blé, environ 40 ans après l’arrêt de cette culture au Pays Basque.

Herriko Ogia c’est :

400
tonnes de blé produits sur le Pays Basque
1
farine de tradition française

sans additif ni conservateur à base de blé exclusivement cultivé au Pays Basque

60
Artisans boulangers

mettent leur savoir faire au profit de la farine Herriko (baguette de tradition, gâteau basque, pain burger…). D’autres produits valorisent cette farine Herriko : bière locale (brasserie du pays basque), biscuits (biscuiterie okina)…

Historique

2009 – Création de l’association
2 paysans – 4ha – 5,5t récoltées

2012 – Première commercialisation
7 paysans – 40 ha – 60t commercialisées

2016 – 11 paysans – 45ha – 241T commercialisées

2019 – 14 paysans – 70ha – 394T commercialisées

Nos engagements

Sur un territoire ou la monoculture de maïs est importante, nous incitons les paysans à introduire le blé dans leurs rotations de culture, afin de maintenir la qualité de leurs sols. De plus, le blé est une culture d’hiver non irriguée, elle puise l’eau au moment où celle-ci est disponible. Cela lui confère un avantage environnemental non négligeable.

Créer de la valeur ajoutée aux productions locales et ainsi garantir aux paysans, minotiers et boulangers une juste rémunération de leur travail.

Produit, transformé et consommé au Pays Basque, le transport du blé Herriko est réduit, et son impact sur l’environnement est maitrisé.

À chaque étape de production, tous les acteurs s’engagent à respecter un cahier des charges défini par la filière. Une analyse de chaque parcelle est réalisée afin de valider le blé en Herriko.

Cahier des charges

Pour vous assurer le respect des cahiers des charges, des contrôles externes sont réalisés chaque année par un certificateur indépendant auprès des paysans, minotiers et boulangers